Le Burkina Faso prend des mesures fermes contre l’exploitation illégale de l’or par des étrangers sur son territoire. Le ministre de l’Énergie, des mines et des carrières, Jakuba Zabre Guba, a annoncé que les étrangers impliqués verront leur permis de séjour révoqué et seront expulsés du pays. Cette décision fait suite à une délégation gouvernementale qui a constaté l’exploitation illégale à Diarabacoco, dans la commune de Banfora, le 2 juillet 2024.

Lire aussi : CAN 2025 : Tirage au sort et affiches prometteuses pour le tournoi au Maroc

Le ministre a souligné les dégâts environnementaux considérables causés par ces activités d’exploitation sauvage menées par des étrangers. Il a précisé trois axes d’action immédiats : la cessation de toutes les activités dans les zones affectées, la révocation des titres de séjour des contrevenants suivie de leur expulsion, et le retrait des permis de recherche et d’exploitation semi-mécanisée, ainsi que des cartes pour l’exploitation artisanale.

Cette initiative reflète l’engagement du Burkina Faso à protéger ses ressources naturelles tout en faisant respecter la loi. Les autorités entendent ainsi mettre un terme aux pratiques illégales qui compromettent l’environnement et privent le pays de ses précieuses ressources.