Mercredi dernier, un incendie s’est déclaré à la raffinerie de l’homme d’affaires Aliko Dangote à Lagos, au Nigeria. Heureusement, grâce à l’intervention rapide des pompiers et des premiers intervenants, le feu a été rapidement maîtrisé sans causer de dégâts.

Anthony Chiejina, porte-parole de la société Dangote, a rassuré le public en affirmant que la situation était sous contrôle. « Il y a eu plus de peur que de mal, la raffinerie est toujours en activité et aucun blessé ni dommage corporel n’a été enregistré parmi notre personnel en service, » a-t-il déclaré.

Lire aussi : Nigeria : Inauguration de la raffinerie de Port Harcourt

La raffinerie de Lagos, une installation clé pour le Nigeria, joue un rôle crucial dans l’approvisionnement en carburant du pays. Actuellement, elle fournit du diesel et du carburant d’aviation aux commerçants locaux. De plus, les démarches sont en cours pour que la société commence à fournir de l’essence à partir de la mi-juillet, ce qui devrait considérablement renforcer l’indépendance énergétique du Nigeria.

Cet incident, bien que mineur, met en lumière l’importance des mesures de sécurité et de la réactivité des équipes de secours dans les installations industrielles de grande envergure. Grâce à une gestion efficace, la raffinerie Dangote a pu éviter une catastrophe majeure et continuer ses opérations sans interruption.