Le mardi 11 juin, la Première ministre congolaise Judith Suminwa a officiellement présenté son gouvernement et son programme d’action au Palais du peuple à Kinshasa. Face à une Assemblée nationale largement favorable, Suminwa a détaillé ses priorités et répondu aux interrogations des parlementaires.

Son programme se concentre principalement sur la création de 6,4 millions d’emplois d’ici 2028, ainsi que sur le renforcement de la sécurité, avec un accent particulier sur le développement et la formation de la police. Parmi les autres axes clés, la justice et les infrastructures de transport occupent une place centrale, avec des initiatives telles que l’amélioration de la couverture judiciaire et la réhabilitation de 10 000 km de routes agricoles chaque année.

Lire aussi : RDC : La course à la présidence du Sénat s’accélère

Malgré les critiques de l’opposition, qui dénonce la taille « éléphantesque » du gouvernement et remet en question la faisabilité du programme en temps de guerre, Judith Suminwa demeure déterminée à réaliser ses ambitions pour un budget de 92 milliards de dollars sur cinq ans. En présentant ses plans, elle a exprimé son engagement à bâtir un meilleur avenir pour la République démocratique du Congo, appelant à l’unité pour servir l’intérêt général.