Les autorités sénégalaises ont procédé à l’arrestation d’Abdoulaye Seck, fils d’Idrissa Seck, pour son implication présumée dans un réseau de trafic international de drogue. Cette opération menée par l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants a conduit à la saisie de 18 kilos de cocaïne et à l’interpellation de plusieurs suspects, dont Abdoulaye Seck.

Cette arrestation a été un coup dur pour Abdoulaye Seck, qui avait été actif dans la campagne présidentielle de son père, Idrissa Seck, lors des dernières élections. Présent aux côtés de son père lors de ses déplacements politiques depuis 2019, Abdoulaye Seck avait exprimé son soutien et son désir de voir son père accéder à la présidence, soulignant son engagement familial et son amour pour son père.

Lire aussi : Sénégal : Bassirou Diomaye Faye annule une autre décision de Macky Sall

Cependant, cette affaire de trafic de drogue met en lumière une facette sombre de l’implication présumée d’Abdoulaye Seck dans des activités criminelles, jetant ainsi une ombre sur son implication politique antérieure.