Le Capitaine Ibrahim Traoré, président de la transition au Burkina Faso, a récemment exprimé sa ferme détermination lors d’une intervention télévisée à Ouagadougou, répondant aux rumeurs de fuite et critiquant vivement les médias pour leurs informations mensongères. Cette intervention survient dans un climat tendu, suite à une attaque djihadiste récente.

Le jeudi, le Capitaine Traoré a pris la parole à la télévision nationale, cherchant à rassurer la population et l’institution militaire une semaine après qu’une roquette a endommagé le siège de la RTB à Ouagadougou. Diverses sources avaient rapporté une situation confuse dans le pays, mais Traoré a fermement rejeté les rumeurs de fuite, affirmant avec force : « Nous on ne fuit pas, jamais. Nous sommes soldats et ça, c’est la dernière des choses qui vous vient en tête. On ne recule pas, on ne s’agenouille pas et on abandonne devant personne, à part nos parents et Dieu. »

Lire aussi : Mali : Bouba K. Traoré, le proche du Premier ministre Choguel Maïga a été arrêté

En plus de réfuter les allégations de troubles au sein de l’armée, le capitaine a vivement critiqué certains médias pour leurs fausses informations. « Je pense que beaucoup ont compris maintenant, la plupart sont des médias menteurs, ils ont passé le temps à mentir, à manipuler et aujourd’hui, c’est honteux. Ils ont prouvé à toute l’Afrique et même au monde entier qu’ils sont des menteurs, » a-t-il déclaré, soulignant l’impact négatif de la désinformation.