Le Maroc a réintégré le prestigieux Comité des droits de l’Homme des Nations Unies pour un nouveau mandat de quatre ans, obtenant 120 voix lors du scrutin de mardi à New York. Cette élection marque une nouvelle consécration pour l’engagement du Royaume en faveur de la promotion et de la protection des droits humains.

Selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié le 29 mai 2024, Mahjoub El Haiba représentera le Maroc au sein du Comité pour la période 2025-2028. Cette réélection témoigne de la crédibilité et de la confiance dont jouit le Maroc sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La diplomatie marocaine considère ce succès électoral comme une validation des efforts du Royaume pour promouvoir les droits de l’Homme. Le communiqué du ministère souligne que cette réélection s’inscrit dans la stratégie du Maroc de partager son expertise et son expérience dans divers domaines prioritaires de l’action multilatérale, en tant qu’acteur responsable et engagé sur la scène internationale.

Lire aussi : Carol Flore-Smereczniak : Que fait la nouvelle coordinatrice résidente de l’ONU au Burkina Faso ?

Le scrutin, qui s’est déroulé le 29 mai à New York, a vu la candidature marocaine obtenir 120 voix sur 169 votants, devançant 15 autres pays pour l’un des neuf sièges vacants au sein du Comité des droits de l’Homme.

M. Mahjoub El Haiba, professeur universitaire et expert en droits humains, a exprimé sa gratitude et son engagement à continuer de renforcer les méthodes de travail du Comité. Il a précédemment occupé des postes clés, tels que Secrétaire général du Conseil consultatif des droits de l’Homme et Délégué interministériel aux droits de l’Homme, apportant une vaste expérience à son rôle.