Il y aurait-il des tensions entre l’ex ambassadeur du Niger Sylvain Itté et les autorités françaises ? Cette question fait polémique depuis la révélation du journal Français Canal enchainé sur la censure de Sylvain Itté par le Quai d’Orsay.

Le diplomate français, voulait à travers son livre intitulé « Au cœur de la diplomatie française en Afrique », raconté son expérience diplomatique au Niger.

Selon un porte-parole des Editions du Rocher, le Quai d’Orsay aurait émis un veto sur la parution du livre de sylvain Itté. A travers une lettre, la secrétaire générale du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Anne-Marie Descôtes a, interdit la publication de ce livre initialement prévu paraitre le 13 mars 2024. « Ce texte comporte de nombreuses informations (sur) des sujets exclus du droit à la communication qui ne peuvent être divulgués que par décision expresse de l’autorité hiérarchique.

De nombreuses informations sur le dispositif français de gestion de crise, vos échanges avec les autorités françaises comme avec les acteurs nigériens, le rôle, les motivations et la personnalité de vos interlocuteurs et, d’une façon plus générale, la conduite de notre politique extérieure. Certains de ces éléments sont sensibles et, sous votre plume, ne pourraient qu’être perçus comme exprimant le point de vue des autorités françaises. Ce projet me semble présenter plus de risques que d’avantages pour notre communication » pouvait-on lire dans la lettre.

Cette situation met en lumière un différend délicat entre l’ex-diplomate et le ministère français des Affaires étrangères, qui avait refusé de rappeler Sylvain Itté après que ce dernier ait été expulsé du Niger.

Ce refus du Quai d’orsay d’autoriser la publication du livre du diplomate a fait réagir les analystes sur le continent. Je vous propose d’écouter le professeur franklin nyamsi wa kamerun.